Après la section D&D 3.5, la section Mastercraft était la plus fournie de l’ancien Scriptorium. Adaptations à de nombreux univers, règles optionnelles, scénarios…

Voici le texte originel de la section.

En 2005 paraissait Spycraft 2.0. Jeu d’espionnage moderne basé sur l’OGL et édité par AEG, il introduisait 500 pages de règles tactiques et innovantes qui rencontrèrent un énorme succès outre-Atlantique.

En 2005, Crafty Games était fondée par Alex Flagg, Scott Gearin et Patrick Kapera, les concepteurs de Spycraft 2.0. Et depuis tout ce temps, les fans du jeu n’ont cessé de réclamer à corps et à cri une adaptation de leurs règles préférées… pour le genre médiéval-fantastique.

Fantasy Craft est né de cette idée. Après plus de deux années de développement, il a amené l’équipe de Crafty Games à confronter leur système de règles à un genre pour lequel il n’était initialement pas imaginé. Les concepteurs ont donc compté sur leur communauté pour les aider à adapter leur jeu, notamment en discutant certains points de conception sur leur forum, avec les fans. Ils ont aussi édité des « kits », permettant à chacun d’adapter les règles de Spycraft 2.0 au fantastique et de fournir un retour sur le forum.

Un choix majeur a été de simplifier les règles, afin de toucher non seulement les inconditionnels, mais aussi ceux qui seraient intéressés par des règles plus techniques que l’OGL, tout en restant digestes.

A mi-chemin du projet Fantasy Craft, une question fut posée : celle de la globalisation des efforts. Alex, Scott et Pat n’avaient pas que Fantasy Craft sur le feu, mais aussi d’autres projets, parmi lesquels 10,000 Bullets, un univers de crime noir où la lutte entre policiers et criminels fait rage et où le manichéisme n’a pas sa place. Leur idée fut donc de capitaliser un maximum leurs efforts, en créant un système évolué de l’OGL, multi-genres et profitant de la flexibilité de leur système.

C’est ainsi que le projet Mastercraft fut lancé. Fantasy Craft n’est au final que la première réalisation de ce projet, et la mise en œuvre de ce système de règles autonome pour un genre : le médiéval-fantastique.